Opération Scarabée

Opération Scarabée

 

 

De gauche à droite : Jean Pierotti – Michel Rebinguet – Claude Réglat – Jacques Aragonès

 

 

 

Bonjour,

L’opération Scarabée est terminée. le jardin est libre de feuilles pour laisser la place aux prochaines.

Le sol est troué aux endroits qui vont recevoir de jeunes plants tout justes recrutés.

Vers la fin de la matinée, au moment où je me trouvais prés de la Chimère j’avais vue sur l’ensemble du front.

Il y avait 26 silhouettes qui s’affairaient un peu partout.

Dans ces 26, quelques enfants qui jouaient.

Dans ces 26, des hommes des femmes.

Tout le monde grattait, ratissait, ramassait, emplissait des sacs.

 

Je me demandais où pouvait on trouver un tel spectacle.

Cette force d’action amicale et tranquille aux gestes assurés et précis de celles et ceux qui aiment le travail

bien fait, avec le sourire.

Ces gens de jardin d’aujourd’hui, jadis des gens de guerre. Il y avait sur l’herbe une division, une brigade, deux bataillons ,

deux compagnies, des sections. Il y avait même un aviateur.

Je parle des grades qui correspondent à ces volumes de troupes.

Je n’oublie pas les femmes de militaires présentes, anciens et modernes, dont celle du chef de corps, ni notre ami du “8” qui sait parler aux arbres et

qui va les planter généreusement sans nous.

Trouvez moi un régiment où pourrait se passer une telle scène dans un tel contexte avec un tel personnel ?

 

Au niéme de cavalerie ou d’artillerie ??

 

Je pense qu’il n’y a qu’au “8 de Marine”.

Comme il n’y a qu’au “8” où lorsque je demande des trous de 20x20x20, on me fait des 60x60x60 !

Le fantassin, même aéroporté aime entrer dans la terre c’est connu.

Si j’avais demandé des 60x60x60 j’aurai eu des trous de mortiers lourds !! J’ai joué la méfiance !

 

Je suis toujours étonné, malgré mes années, de voir cet élan de générosité quand je déclenche une action sur Beaudecourt.

D’autant que je ne suis le chef de rien dans cette affaire végétale !

Allez comprendre !

 

Au nom du scarabée trés content que j’ai rencontré entre deux feuilles, merci pour votre présence.

Et merci à la mafia de Nicolas pour ce bon repas originaire de la plus belle province de France.

 

Jacques ANTOINE

amicaledu8
amicaledu8

1 commentaire pour l’instant

Jean Louis Vade Publié le7:16 - Nov 11, 2018

Bravo messieurs,dames, continuer vive le 8