INI

Paris, le lundi 26 novembre 2018
Blessés en opérations :
Pose de la première pierre du nouveau centre médical de l’Institution nationale des Invalides
Florence Parly, ministre des Armées, a présidé aujourd’hui avec Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, la cérémonie de pose de la première pierre du nouveau projet d’infrastructure de l’Institution nationale des Invalides (INI). Un projet moderne et ambitieux qui conforte le rôle de l’INI dans sa mission de reconnaissance et de prise en charge des blessés physiques et psychiques.

Cette pose de première pierre concrétise un projet médical qui vise à offrir un pôle de réhabilitation physique et psychique au profit des militaires blessés en opérations, dans la continuité de leur prise en charge initiale en hôpital militaire. Il rapproche ainsi l’INI des Hôpitaux d’instruction des armées (HIA) Percy et Bégin comme dernier maillon de la chaîne médicale du Service de santé des armées pour la prise en charge des blessés en opération.
En complément du centre des pensionnaires, le centre médical disposera de 50 lits de rééducation, le centre de réhabilitation psychique de 20 lits et l’hôpital de jour de 10 lits.
Les travaux débuteront au premier trimestre 2019 et s’échelonneront sur quatre ans, pour un investissement de 50 millions d’euros.
Placée sous la protection du Président de la République, l’Institution nationale des Invalides incarne depuis plus de trois siècles l’engagement de la Nation aux côtés de ses combattants, « âgés, malades ou blessés au service de la patrie » et assure trois missions : l’appareillage pour les personnes handicapées, la prise en charge médicale de patients hospitalisés et l’accueil de pensionnaires invalides. L’INI, établissement de référence de prise en charge médico-sociale des grands blessés, continuera d’accueillir les victimes de terrorisme, et de bénéficier aux agents de l’Etat en uniforme et plus largement aux patients du territoire de santé.
amicaledu8
amicaledu8